Baromètre 2019 Déméter et RSE

21/05/2019 0 Commentaires


Le nouveau Baromètre du Club Déméter vient d’être publié. Les questions posées, évolutives chaque année, permettent de faire un état des lieux des pratiques logistiques responsables des membres du Club et les perspectives de ces acteurs sur le sujet. Le baromètre permet de transmettre la vision globale des entreprises déjà engagées dans cette démarche.

La Baromètre en quatre points
Quatre axes de réflexion, qui représentent le mieux les préoccupations actuelles des entreprises, ont été retenus :
 
  • Les nouvelles technologies du transport
  • La logistique urbaine
  • L’omnicanalité et chaine logistique
  • Le management de la chaine logistique
Les réponses apportées sont plutôt harmonieuses, les entreprises voyant dans la démarche RSE une réelle opportunité de se développer et d’améliorer les process au sein de leur structure.

Le premier point est le développement de technologies véhicules comprenant des alternatives au diesel, notamment GNV et électrique en milieu urbain. Les sondés sont plutôt engagés dans ce processus de transition. Ils estiment toutefois que les technologies proposées sont encore insuffisantes pour réussir pleinement cette transition.

Le second point de ce rapport est l’accueil positif fait au projet de neutralité carbone à l’horizon 2050. En effet, les entreprises le perçoivent comme une opportunité à saisir (35%) et le voient comme un levier d’accélération de la digitalisation de leurs structures. Les casiers-lockers font partie de la solution privilégiée de ces entreprises, lorsqu’il s’agit de considérer l’intérêt général. Les entreprises attendent néanmoins plus d’accompagnement de la part des pouvoirs publics et des collectivités territoriales pour les actions mise en place ou à développer.

Le troisième volet de ce rapport concerne l’omnicanalité. Cette dernière « et les nouveaux entrants sur le marché de l’e commerce imposent de profonds changements des pratiques logistiques de plus en plus en relation étroite avec les offres commerciales et marketing des entreprises . »  La complexité du pilotage des flux entraine de fortes attentes de la part des entreprises en matière d’outils et de prestations, puisque les sondés sont 53% à avoir une méconnaissance des solutions existantes, ou des attentes.

Enfin, selon les entreprises interrogées, le consommateur devient un acteur d’influence des chaines logistiques. Plus qu’un simple consommateur, son rôle de décisionnaire vis-à-vis de la conception des chaines logistiques est un point à prendre en considération pour 83% des sondés.
 
Résultats du test du référentiel RSE de la logistique
En parallèle de la sortie de ce rapport, le Club Déméter publie les résultats du test de l’application du référentiel RSE de la logistique, lancé en septembre 2018 par la DGITM/MTES. Les retours d’expérience sont positifs et les utilisateurs confirment que le référentiel est de nature à accompagner les entreprises exerçant une activité logistique dans leur développement RSE.
L’expérimentation qui s’est déroulée sur cinq mois (de septembre 2018 à janvier 2019) a été réalisée sur un panel de "primo-utilisateurs" représentant l’essentiel des acteurs d’une supply-chain (industriels, distributeurs, prestataires logistiques, transporteurs). Les entreprises : Carrefour, CHEP, Coca-Cola, FM logistic, Kuehne + Nagel, Martin Brower, STEF.
La plupart des entreprises du panel considèrent que renforcer leurs engagements RSE,  permet de légitimer et de rendre plus crédibles l’engagement déjà en place au sein de l’entreprise.
 
Sources : Baromètre Déméter | Stratégie Logistique  https://strategieslogistique.com/Demeter-valide-le-referentiel-RSE,9019?utm_source=dlvr.it&utm_medium=twitter

Laisser un commentaire

Rechercher

We use cookies to optimize our website and our services. Accept Reject More information